Bien poser sa terrasse complet

Veuillez patienter

Bien poser sa terrasse

La pose des caillebottis

Simple à utiliser, les caillebottis sont aussi adaptés aux terrasses existantes qu’aux planchers techniques sur lambourdes. Ils sont recommandés pour réaliser une terrasse en bois de forme carrée ou rectangulaire. Assemblés en diagonales ou à la horizontale, les dalles caillebottis permettent de créer des motifs et rythment le sol de votre terrasse en bois. Plusieurs possibilités de poses des caillebotis :

1. Directement sur le support existant :

Ce type de pose (directement sur la chape de béton) peut entraîner des problèmes d’évacuations d’eau de pluie qui stagneraient sous les dalles. En immeuble collectif, il est vivement recommandé d’installer les caillebottis sur plots pour avoir une hauteur suffisante et un écoulement normal.

2. La pose vissée sur lambourdes :

Comme pour les lames de terrasse, la pose se fait sur une structure de lambourdes (poutres), fixée au sol. Ces lambourdes sont soit scellées au ciment ou entre elles, soit vissées sur le support, soit posées sur plots réglables.

03

3. La pose sur plots réglables :

La pose la plus pratique se fait sur des plots réglables en hauteur. Les angles des caillebotis viennent s'encastrer dans les plots. Un cadre de finition entourant la terrasse pour cacher les plots peut s’avérer nécessaire. Réglables en hauteur, les plots permettent de gommer les irrégularités du sol.

02

Les plots permettent aussi de satisfaire les exigences de pente pour l’évacuation des eaux de pluie et contribuent également à réduire le dénivelé entre la surface de la terrasse et le seuil d’accès. La pose sur plots autorise les supports variés (béton, pierre, bois…), et permet de diversifier les types de dalle sur la même surface pour des choix esthétiques ou des usages différents. Ils permettent également de créer facilement une matrice pour l’installation des lambourdes dans le cadre d’une terrasse composée de lames. Il est possible de changer très facilement l’un de ces supports ou les enlever momentanément, pour leur entretien par exemple.

04

La pose sur plots offre enfin des avantages liés aux qualités mécaniques des plots : résistants, ils subissent sans dommage l’utilisation de la terrasse. Par ailleurs, en maintenant une distance constante entre le sol et le support, ils permettent une bonne ventilation et évitent la dégradation des sous-faces. Les plots ne sont pas conçus pour recevoir des charges très pesantes. Il faut donc prévoir une densité de plots importante afin d’assurer une répartition très homogène. En général, l’ordre de grandeur des entraxes oscille entre 40 et 60 cm dans les deux sens. Lorsque l’épaisseur de la tête est suffisante, l’ancrage direct par vis traversant est envisageable.

Poser des lames de terrasse

Suivant la configuration de l’endroit qui l’accueille, la mise en œuvre de la terrasse en bois devra être adaptée. Une terrasse en bois peut s’installer sur une dalle, sur des plots de fondations ou des plots réglables en hauteur sur lesquels viendront reposer les lambourdes. La fixation des lames peut être rendue invisible grâce à des systèmes qui permettent d’occulter les vis apparentes ou les clips. Le cadre de référence technique qui définit les conditions de mise en œuvre et d’exécution des ouvrages de sol extérieur est le DTU 51.4 (document technique unifié). Stockage Les lames de terrasse doivent être stockées horizontalement, décalées du sol et espacées entre elles.

Etape 1 : La pose des lambourdes

Les lambourdes seront obligatoirement en bois classe 4. Les lambourdes, souvent en bois exotiques, doivent avoir au moins la même densité que l’essence de bois choisie pour les lames. Elles sont au minimum deux fois plus épaisses que les lames qu’elles supportent. L’espacement entre les lambourdes (entraxes) devra en moyenne être de 35 cm. Installées dans le sens de la pente, elles n’empêcheront pas les écoulements d’eau de pluie.

01

Sur un support existant, comme la dalle en béton ou le carrelage, les lambourdes seront alors vissées ou scellées, ou encore posées sur plots béton ou PVC. Les lambourdes peuvent aussi être installées sur des plots réglables, évitant ainsi les problèmes liés au niveau du sol.

Pose des lambourdes sur plots réglables

02

La pose la plus pratique se fait sur des plots réglables en hauteur. Les plots permettent de gommer les irrégularités du sol et de satisfaire les exigences de pente pour l’évacuation des eaux de pluie. Ils contribuent également à réduire le dénivelé entre la surface de la terrasse et le seuil d’accès. La pose sur plots autorise les supports variés (béton, pierre, bois). Il est possible de changer très facilement l’un de ces supports ou de les enlever momentanément, pour leur entretien par exemple. La pose sur plots offre enfin des avantages liés aux qualités mécaniques des plots : résistants, ils subissent sans dommage l’utilisation de la terrasse. Par ailleurs, en maintenant une distance constante entre le sol et le support, ils permettent une bonne ventilation et évitent la dégradation des sous-faces. Veiller à bien répartir la charge en prévoyant au minimum 8 plots au m². En pleine terre : les lambourdes définiront le cadre où seront installées les lames de terrasse. Elles reposeront sur des dalles bétons qui stabiliseront l’ensemble. Elles peuvent aussi être installées sur des plots PVC réglables en hauteur. Les lambourdes doivent toutes être du même niveau.

Etape 2 : La préparation des supports

Sur un support dur existant : Installer les lambourdes au moyen de chevilles ou les sceller directement sur la chape. Attention : dans les immeubles collectifs, ne pas percer l’étanchéité. A même la terre : - Poser un sol géotextile (isolant) pour empêcher les mauvaises herbes de pousser. Toute la surface de la terrasse doit être recouverte en veillant à ce que les bandes de l’isolant se chevauchent de 20 cm. - Déposer une épaisseur de gravier ou sable tassé. - Poser ensuite les lambourdes en formant un cadre de la taille de la terrasse souhaitée. - Poser tous les 50 cm des pavés ou dalles en béton ou des plots de mortier ou encore des plots PVC ajustés en niveau pour supporter les lambourdes. Les lambourdes devront être parfaitement planes (niveau 0). Veiller à mettre des renforts perpendiculaires entre les lambourdes. S’assurer du parfait équerrage du cadre. Il est recommandé de doubler les lambourdes en bout de lames pour une meilleure évacuation de l’eau et une meilleure assise des lames en cas de dilatation.

Etape 3 : la pose des lames de terrasse

Dispatcher les lames et veiller à ce qu’elles soient installées sur la même face (striées ou lisses, incurvées ou bombées). Si la terrasse est attenante à une maison, démarrer à partir du mur en veillant à laisser un joint de dilatation de 5 à 10 mm, au moyen d’une cale. Ce jeu de dilatation devra être respecté dès que les lames de terrasse jouxteront un support dur. Les lames de terrasses devront être écartées entre elles de 5 à 10 mm pour faciliter les écoulements d’eau de pluie et prévoir la dilatation du bois. Dans les 2 cas de fixations ci-dessous, les lames doivent être installées en alternance, en pose à l’anglaise, pour permettre au bois de travailler librement:

- Fixation par vis des lames sur lambourdes

Les lames de terrasse peuvent être vissées directement sur les lambourdes. Dans ce cas, chaque extrémité de lame doit reposer sur une lambourde. Pour faciliter le vissage, il est recommandé de percer au préalable afin de mieux se repérer. Attention à l’outillage : utiliser des vis inox et des forets pour support dur. Prévoir 2 vis dans la largeur et veiller à ce que les têtes de vis soit planes. Mieux vaut fraiser les emplacements des vis pour éviter tout risque de dépassement. Votre terrasse sera plus sure et plus esthétique.

- Fixation par système clip invisibles

Il existe de nombreux systèmes de fixation occulte des lames de terrasses. Il s’agit de systèmes clips, qui se fixent sur la lambourde. Ces clips sont ensuite glissés dans la rainure de la lame de terrasse qui devient ainsi solidaire des lambourdes. Ces systèmes ne conviennent qu’aux lames de terrasse au profil rainuré.

Etape 4 : les finitions

Pour finir votre installation de terrasse en bois, prévoyez d’encadrer les bords libres de la terrasse à l’aide d’une lame dont la rainure aura été retirée et fraisée. Afin de conserver longtemps les couleurs d’origine de l’essence choisie, nous vous recommandons de passer année un dégriseur et/ou un saturateur et de renouveler l’opération au moins 1 fois par an. Source : guide de conception et de réalisation des terrasses en bois, FCBA et ATB Ces conseils de pose sont élaborés selon le DTU 51.2 Ils sont donnés à titre indicatif et n'engagent pas la responsabilité de Décoplus. Mais ils vous permettront de réaliser efficacement vous-même l'installation de votre nouveau parquet. Cependant, en cas de problèmes, mieux vaut faire appel à un professionnel que d'altérer définitivement le revêtement que vous venez d'acquérir.

<--- Retourner au sommaire